Montréal est célèbre pour ses charmes du vieux monde : les rues pavées du Vieux-Port, l’architecture historique et les monuments éparpillés dans la ville, sans parler des menus en français affichés dans les fenêtres des restaurants. Mais les influences européennes de la ville sont les plus évidentes dans l’attitude des habitants vis-à-vis des petits plaisirs de la vie, qu’il s’agisse de passer un moment tranquille dans la nature ou de prendre son temps avec un verre de vin au déjeuner.

Ces cinq expériences vous feront découvrir le mode de vie local à Montréal.
1. Passez « Au Naturel »
Les vins naturels sont peut-être à la mode, mais à Montréal, ils représentent bien plus qu’une fantaisie passagère. Ces vins branchés et rustiques sont présents sur la majorité des cartes de vins les plus célébrées de la ville – ne laissant souvent place à aucun autre cépage.

Dégustez un verre au Pullman, bar à vin du centre-ville; si vous avez de la chance, on vous versera peut-être même le dernier millésime de Pinard et Filles, un vignoble local objet d’un véritable culte parmi les Montréalais (l’un des derniers vins provenant de la cave a disparu des rayons en moins d’une heure après sa mise en vente). Plus à l’ouest, le Bar Loïc de Saint-Henri sert une gamme de bouteilles intrigantes en constante évolution, allant des vins blancs pelliculaires, les vins « oranges », au pét-nat (pétillant naturel), ou les pétillants naturels.

2. Prenez le rythme
Les dimanches après-midis, le parc du Mont-Royal est le théâtre d’un rassemblement appelé les Tam-Tams. Parfois décrit comme un retour à la culture hippie, le point focal des Tam-Tams est ses cercles de tambours et ses vibrations positives. Certains participants viennent jouer de la musique, tandis que d’autres préfèrent danser, pique-niquer ou juste regarder. Les rassemblements attirent un public varié : jeunes et moins jeunes, familles et étudiants, des Montréalais de tous les horizons.

Bien que les Tam-Tams soient en principe non officiels et impromptus, les évènements ont généralement lieu à partir de midi, si le temps le permet.

3. Découvrez les aliments locaux
Vous avez probablement entendu parler de la poutine, un aliment de base du Québec, composé de frites, de fromage en grains de cheddar frais et de sauce brune. Mais de nombreux autres délices de cette province restent bien moins connus.

Au cours d’une saison des fruits de mer courte et hautement anticipée (du début du printemps à l’été), les restaurants et les casse-croûtes préférés de la ville mettent en vedette le crabe des neiges, le homard, la crevette nordique et l’oursin. Si c’est la première fois que vous goûtez aux fruits de mer du Québec, demandez ce qu’il y a de frais à n’importe quel emplacement de l’empire culinaire Joe Beef, qui comprend également le Liverpool House, Le Vin Papillon, et Vin Mon Lapin.

4. Observez les murs
Le moyen le plus rapide de savoir où habite un Montréalais est de lui demander quelle est sa murale préférée. Dans une ville connue pour son art de la rue, la découverte des graffitis de votre quartier est un rite de passage.

Durant l’été, des artistes internationaux se réunissent pour collaborer à de nouvelles œuvres le long du boulevard Saint-Laurent à l’occasion du festival MURAL annuel. Une visite guidée à pied officielle, menée par un guide local, vous fera découvrir de près environ 25 de ces tableaux urbains. Ou encore, tracez votre propre itinéraire en utilisant une carte en ligne, comme celle-ci, créée par le développeur local Vernon Lillies.

5. Prenez votre vélo et foncez
Avec plus de 500 kilomètres de pistes cyclables accueillantes – allant de Dorval dans l’Ouest de l’île à Laval sur la Rive-Nord et au-delà – le réseau cyclable du Grand Montréal est sans aucun doute plus facile à naviguer que les rues encombrées de la ville. Des vélos publics BIXI sont installés dans toute la ville : vous pouvez les louer trajet par trajet ou opter pour un laissez-passer de longue fin de semaine si vous êtes en ville durant certaines vacances.

Pour une balade plus pittoresque, dirigez-vous vers le Canal de Lachine, idéal pour une pause pique-nique au marché Atwater. Il est possible de louer des vélos près de la piste.

Cliquez ici pour voir les offres Hilton.

Article précédent

Cinq façons de faire connaissance avec le vrai Ottawa-Gatineau

Article suivant

Hors des sentiers battus : Les 5 secrets les mieux gardés de la ville de Québec

Related Guides

Haut